Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Astérosismologie des géantes rouges
Publié : 5 avril 2011

Astérosismologie des géantes rouges

Une équipe internationale de chercheurs incluant des astrophysiciens stellaires français (LESIA, AIM, IAS) a pu pour la première fois distinguer les géantes en phase de fusion de l’helium en leur coeur de celles pour lesquelles seule la fusion de l’hydrogène en couche existe. Cette distinction a été obtenue grâce aux données astérosismologiques collectées par les satellites Corot (CNES) et Kepler (NASA).

Un press-release et de plus amples informations sont disponibles sur ce site

Les résultats sont publiés dans Nature du 31 Mars 2011 (Bedding et al.)