Vous êtes ici : Accueil > Politique scientifique > Appels d’offres > AO 2013
Publié : 8 septembre 2012

AO 2013

Le Programme National de Physique Stellaire (PNPS) lance un appel d’offres pour des opérations relevant du domaine de la physique stellaire sur l’année 2013.

Les documents officiels au format pdf sont disponibles pour téléchargement en bas de page

Dates limites :

  • renseignements à entrer dans Dialog : 13 Septembre 2012
  • envoi demande complète : 20 Septembre 2012

Pour 2013 le Conseil Scientifique du PNPS suivra les priorités thématiques définies au Forum de prospective de Marseille d’octobre 2010 pour la période 2011-2014.

Notez que le CNES renouvellera son soutien aux programmes Temps Ouvert Herschel et que l’enveloppe 2013 devrait être équivalente à celle de 2012. Il est important de faire apparaître explicitement dans vos demandes ce qui pourrait relever de ces activités.

La Direction de l’INSU met en place un formulaire en ligne pour les réponses aux appels d’offres de l’INSU. Ce formulaire concerne les demandes d’équipement évaluées par la CSA et les demandes d’Actions sur Projets (AP). Le choix entre les différents types de demandes à la CSA ou aux PNs se fait en cochant la case correspondante dans le formulaire en ligne.

Il vous est demandé de remplir le formulaire en ligne et d’y joindre le dossier scientifique AA, accessibles sur le site de l’INSU (AO INSU 2013) pour le 20 septembre 2012 - 9h.

Toutes ces demandes doivent être rentrées dans Dialog pour le 13 septembre 2012. Vous ne devez pas envoyer votre projet par mail à l’INSU ; votre demande, une fois validée sur le site en ligne, est automatiquement prise en compte.

Note importante :

• Les demandes annuelles (en budget non consolidé) à la CSA doivent être supérieures à 15 k€. Pour un montant inférieur, elles doivent être adressées aux PNs ou AS.

• Les demandes d’opération dont le budget global (sur plusieurs années) non consolidé excède la moitié du budget annuel d’un PN doivent être adressées à la CSA.

• Pour les programmes nationaux, les demandes ne doivent pas être inférieures à 5 k€. Les demandeurs sont donc fortement encouragés à se regrouper entre équipes complémentaires autour de projets communs.

Dans le cas des opérations mi-lourdes (CSA et opérations PN impliquant un investissement important en personnel), il est demandé aux directeurs de laboratoire d’afficher les priorités de leur unité dans DIALOG.

Les bénéficiaires d’un soutien financier du PNPS en 2012 doivent impérativement inclure dans la nouvelle demande un bilan précis de l’utilisation faite du/des soutien(s) précédents.

La liste des projets soumis en réponse à l’appel d’offres 2013 sera disponible sur le serveur PNPS après la date limite de réception. Les projets seront examinés par le Conseil Scientifique du PNPS fin 2012. A la suite de la réunion du CS, les attributions de crédits, une fois validées par l’INSU, seront affichées sur le serveur PNPS.

Il est demandé aux rédacteurs de suivre scrupuleusement le format du formulaire de réponse, en particulier l’emplacement des sauts de page afin d’assurer la lisibilité de la demande, et surtout de ne pas dépasser la limite en nombre de pages.

Orientations de l’Appel d’Offres 2013

Pour la période 2011-2014 les thèmes prioritaires, définis lors de la prospective discutée au forum de Marseille, sont :

1. Formation stellaire et des disques proto-planétaires

2. Structure et évolution stellaire nouvelle génération

3. Magnétisme et activité stellaire

4. Interactions de l’étoile avec son environnement

ainsi que les thèmes transverses :

1. Physique de base

2. Paramètres fondamentaux

Cela n’empêchera pas bien sûr le financement d’autres excellents projets.

  • Priorités
    • Projets structurants
      Le PNPS soutient en priorité les opérations structurantes ciblées sur des thèmes porteurs et compétitifs au niveau international, pour promouvoir les projets pluriannuels bien cadrés dans le temps. Sont considérés en particulier les projets impliquant des collaborations nationales et internationales, et conduisant à la production d’outils communautaires (instruments, codes, bases de données, etc...). Afin que le PNPS puisse suivre l’évolution des projets, les demandes doivent être accompagnées d’un échéancier complet et détaillé, et de rapports d’étape.
    • Utilisation des TGE
      Le PNPS encourage fortement l’utilisation des TGE sol/espace (ALMA, VLT/VLTI, Corot, IRAM PdBI et 30m, ESPADONS/CFHT, XMM, etc).
    • Actions incitatives
      Le PNPS encourage aussi le démarrage de projets nouveaux sur des thèmes en émergence qui préparent les grands projets des années à venir (GAIA, IRAM NOEMA, PLATO, etc). L’implication de jeunes chercheurs sur ces projets est particulièrement souhaitable. Le PNPS pourra aussi soutenir ponctuellement la mise en place de larges collaborations qui souhaiteraient répondre aux appels d’offres de l’ANR, de l’Union Européenne, ou pour développer des programmes clé sur les grands instruments.
  • Autres
    • Actions de communication
      Le PNPS pourra contribuer au financement d’actions de communication visant à la diffusion des connaissances et des avancées de la physique stellaire vers le grand public. L’évaluation des demandes tiendra compte de la recherche de cofinancements. Une aide peut être obtenue auprès de l’INSU/CNRS.
    • Mobilité
      Le PNPS finance des séjours d’une durée de quelques semaines à 2 mois pour des chercheurs français en physique stellaire dans des laboratoires nationaux et étrangers (autre que leur laboratoire d’accueil ou de rattachement). Cette mesure s’applique en particulier aux jeunes chercheurs et étudiants en thèse pour leur permettre de se forger une expérience des méthodes de recherche en dehors de leur laboratoire d’accueil. Exceptionnellement, les visites en France de chercheurs étrangers ayant des difficultés de financement par leur laboratoire d’origine pourront être financées. Les demandes doivent clairement justifier l’intérêt du séjour et sa durée, ainsi que le lien avec les thèmes prioritaires du PNPS. L’évaluation des demandes tiendra compte de la recherche de financements annexes lorsqu’ils existent (programmes d’invitations, Universités, MAE, Europe, programmes CNRS et MENRT, etc.).
    • Organisation de rencontres et ateliers thématiques
      Le PNPS souhaite inciter l’animation scientifique nationale par le soutien de rencontres et ateliers thématiques. Les thèmes aux interfaces entre PNs sont particulièrement encouragés. Les demandes doivent justifier l’intérêt de la rencontre, le nombre de participants attendus, et si elle donnera lieu à l’édition de comptes rendus. Il sera tenu compte de la recherche de cofinancement (formation permanente, ...).
    • Collaborations nationales
      Les demandes de financement pour l’organisation de réunions de travail interlaboratoires doivent être coordonnées en amont par les équipes impliquées afin d’éviter la multiplication des demandes d’opération trop modestes et les redondances. La nécessité et la fréquence des réunions, éventuellement sur une base pluriannuelle, devront être justifiées et se concrétiser par des publications communes.
    • Collaborations internationales
      Les collaborations internationales, spécialement pluriannuelles, doivent faire l’objet d’une recherche systématique de cofinancement extérieur au PNPS (DRI, MENRT, Pics, Europe, etc.).
    • Télescopes nationaux (OHP193 et TBL)
      Dans le cadre du système de ticket modérateur, le PNPS soutient et finance les programmes d’observation sur les télescopes nationaux pour les projets stellaires. Important : l’appel d’offres sur les télescopes nationaux est distinct du présent appel d’offres qui porte uniquement sur les opérations. Les demandes de temps sur les télescopes nationaux sont à remplir et soumettre à l’INSU indépendamment.
  • Non financé :
    • R&T  : les actions de R&T relèvent de la CSA de l’INSU qui, le cas échéant, demande un avis et/ou un cofinancement aux structures thématiques nationales.
    • Petit équipement informatique : Le PNPS ne finance pas le petit équipement informatique (terminaux, disques, ...), qui relève du soutien de base des laboratoires.
    • Jury de thèse et Stages de Master : Le PNPS ne finance pas les missions liées aux jurys de thèse qui doivent être prises en charge par les laboratoires. Les rémunérations de stages d’étudiants, pour le plupart de master, ne seront pas non plus considérées pour un financement.

Il est rappelé que le PNPS encourage très vivement la présentation des résultats liés aux opérations qu’il finance aux journées annuelles SF2A/PNPS, qui sont la principale vitrine nationale de notre domaine.

En ce qui concerne les demandes à l’interface avec d’autres programmes, le conseil scientifique décidera en concertation avec les responsables des autres PNs. Ne pas oublier d’indiquer si la demande est faite ailleurs, et, pour quel montant.

Suite à la suppression de l’Action Spécifique Grands Télescopes Etrangers de l’INSU (ASGTE), les demandes de missions sur télescopes étrangers (avec les mêmes conditions et priorités que celles de l’ASGTE) pourront être prises en charge à condition qu’elles relèvent d’un des thèmes prioritaires du PNPS. Même si les attributions de temps ne sont pas connues au moment de la réponse à l’appel d’offres, elles devront faire l’objet d’une demande afin de prévoir le budget correspondant qui ne sera attribué qu’avec la confirmation d’attribution du temps d’observation. Aucune demande ultérieure ne pourra être financée.

Documents joints